« La bonne maîtrise du pilotage est le facteur clé pour rendre optimal le vol du drone Aube », Interview de Pierre Fritsch, nouveau formateur Aube.

Mar 4, 2020 | Drone Aube, Formation au pilotage

Parapentiste et formateur depuis plus d’une quinzaine d’années , Pierre est devenu récemment un nouveau formateur Aube pour le plus grand plaisir de la société. A travers cet article, il nous livre ses impressions sur le drone Aube mais aussi sur l’aspect fondamental qu’est la formation pour un aéronef de ce type.

Peux-tu nous expliquer en quoi le drone paramoteur Aube est un outil qui nécessite une formation poussée ?

Même si le pilotage du drone Aube est d’une simplicité accessible à tous, il n’en reste pas moins un aéronef, de haute technologie de surcroît, possédant une hélice et soumis à la gravité ! Il est donc indispensable d’en connaître tous les aspects pour pouvoir l’exploiter en toute sécurité, tout en utilisant au mieux ses nombreuses possibilités d’utilisations.

De par ton expérience dans le paramoteur, quelles sont les notions importantes à prendre en compte pour un novice qui fait ses premiers pas?

Un paramoteur est un aéronef lent, c’est à la fois son avantage car il permet d’excellentes prises de vue, mais aussi son inconvénient car le domaine de vol (c’est à dire les conditions maximum de vent, l’instabilité de l’air et de visibilité dans lesquelles on peut entreprendre un vol en sécurité) diminue lorsque la vitesse diminue. Mais on ne voit pas l’air circuler, il est donc primordial d’apprendre aux opérateurs à définir correctement le domaine de vol correspondant à leur drone, aux conditions aérologiques et au niveau du télépilote…

Mais un paramoteur est aussi un aéronef doté d’une voile souple : un parapente-parachute qui lui permet de planer et se poser, même moteur éteint, sur une surface minimaliste tout en présentant l’énorme avantage d’une mise en œuvre rapide et de se ranger facilement dans un petit sac à dos. II est primordial de comprendre les forces aérodynamiques qui entrent en jeu sur une voile souple pour apprendre à gérer l’appareil dans toutes les situations y compris en cas de mauvaise analyse de la météo ou d’une erreur sur l’estimation de l’autonomie du groupe motopropulseur.

Le drone paramoteur Aube est un engin high tech doté d’une hélice représentant un danger certain mais dont on peut exclure tous risques, grâce à la formation, en respectant des procédures simples à acquérir, et ce avant même la première mise en œuvre. Maîtriser tous les aspects concernant la sécurité permet à l’opérateur de mener sereinement à bien sa mission.

Comment se déroule les formations théoriques et pratiques chez Aube?

La formation alterne les cours pratiques avec les cours théoriques en fonction de la météo et du rythme de progression des stagiaires.

Les modules théoriques portent sur l’aérologie, la météorologie, l’aérodynamique, la réglementation aérienne, les facteurs humains, les aspects concernant le matériel et les accessoires, leurs fonctionnements jusqu’à l’entretien et la réparation.

Les cours pratiques sur site, permettent après explication et démonstration, à chaque stagiaire de s’initier puis de maîtriser toutes les phases de vol comme l’analyse du site, la procédure de mise en oeuvre, les règles de sécurité, le décollage, le pilotage de base, l’exploitation des accessoires et l’atterrissage avec ou sans moteur. 

Selon tes critères, comment définirais-tu une formation réussie ?

Une formation réussie est celle qui donne l’autonomie à l’élève et le transforme en télé pilote responsable capable d’appréhender chaque phase du vol en restant conscient de ses limites et de celles du matériel dans un environnement donné.

Tu as récemment rejoint l’équipe Aube pour t’impliquer dans une nouvelle aventure, pourquoi ce projet te tient-il autant à cœur ?

J’ai formé près de 500 pilotes de paramoteur en bientôt 20 ans et j’adore mon métier.

J’ai rencontré Julien Lerch, fondateur d’Ihmati et créateur du drone Aube sur mon terrain école de paramoteur. J’ai tout de suite compris que la facilité de transport, de mise en œuvre, sa furtivité et son autonomie font du paramoteur un excellent drone d’observation, de surcroît peu impactant pour l’environnement. La personnalité et l’éthique de Julien m’ont définitivement persuadé de rejoindre l’équipe !

Toutes les sources sont protégées ©IHMATI

Translate »
pulvinar leo ante. ipsum libero elit. tempus leo. consequat. risus.